La troisième étape de transformation de la SherpaVan est l’isolation du plancher. Cette étape est importante pour pouvoir construire nos meubles sur une base solide.

Il est également important de bien isoler le plancher contre le froid de l’automne et l’hiver. N’oublions pas qu’au Québec les températures peuvent être assez froides!! L’isolation va également réduire le bruit lorsqu’on roule.

Important : Vous trouverez ci-dessous des liens affiliés pour les différents produits utilisés. Cela signifie que si vous appuyez sur le lien et achetez le produit lié, nous allons recevoir une commission qui nous aidera à poursuivre notre projet. Très important, le prix que vous payez pour l’article est le même que vous utilisiez notre lien ou non. Utiliser le lien pour acheter les produits est un moyen de nous encourager dans la réalisation de notre projet de conversion de la SherpaVan !

Type d’isolation
Une chose est certaine. Il n’y a aucun consensus sur le web concernant la meilleure isolation pour une van. Ce qui est le plus important dans l’isolation est d’éviter de créer de la condensation qui pourrait à long terme endommager le métal et causer de la rouille. Il y a donc des matériaux, comme la laine isolante, qui sont à proscrire car ils conservent trop d’humidité. Pour notre part, nous avons opté principalement pour de l’isolant rigide pour l’isolation du plancher, des murs et du plafond.

Il y a un commentaire que j’ai retenu d’un vanlifer concernant l’isolation d’une van : « La meilleure isolation est celle que vous aurez choisi ». Alors, on va de l’avant avec notre isolation.

Quoi faire avec le plancher qui n’est pas droit?

Le plancher des van n’est pas parfaitement droit. Il y a des espaces plus hauts et d’autres plus bas. Alors, la question qui se pose c’est, que fait-on avec ces espaces? On les remplis ou pas? La hauteur qui différencie les portions hautes des portions basses est d’environ 1/4 ». Nous ne voulions pas mettre un isolant rigide dans les cavités et se retrouver 1/4 » trop haut ensuite. Nous avons donc opté pour mettre dans les cavités un isolant en aluminium de Type Ayr-foil A2V. L’isolant d’aluminium Ayr-Foil est un isolant avec des bulles d’air entre des couches d’aluminium. Il agit comme pare-vapeur. Cela va créer une barrière dans les portions plus basses et l’isolant rigide va être directement sur les portions plus hautes.

Comment faire tenir notre plancher?
Nous voulons éviter au maximum de faire des trous dans la carrosserie. Notre plancher sera donc collé. Avec le contour de mousse isolante et le poids des meubles, rien ne devrait bouger 😉

Matériel nécessaire

Étapes d’installation

  1. Pour débuter, il faut enlever les ancrages qui venaient avec la van à l’achat. C’est assez simple de les enlever. Il y en a 11 au total.
  2. Enlever toute poussière sur les roues et les nettoyer avec un tampon d’alcool. Bien faire sécher.
  3. Découper le rouleaux de 6″ de Ayr-foil pour recouvrir les roues. Coller l’aluminium sur l’acier à l’aide de la colle 3M77. Bien presser pour faire coller. Faire le même procédé jusqu’à ce que toute la roue soit recouverte d’aluminium. Ne pas oublier d’isoler également la portion intérieure de la roue entre les murs.
  4. Ajouter le tape Ayr-foil à l’endroit où il y a séparation entre 2 panneaux d’aluminium.
  5. Répéter les mêmes étapes pour la 2e roues !!
  6. Faire un modèle pour les roues avec le papier kraft.
  7. Couper l’isolant rigide pour couvrir tout le plancher. Utiliser le modèle en papier kraft pour découper l’espace des roues. Il faut laisser environ 1/4″ de jeu tout le tour. Ha oui! Nous avons décider d’isoler le plancher jusqu’au bout. Alors, il ne faut pas oublier de laisser un carré pour accéder à la vis qui retient le pneu de secours. C’est le petit trou noir que vous voyez au bas de la photo.
  8. Couper le plywood pour couvrir tout le plancher aux mêmes dimensions que l’isolant rigide.
  9. Faire un test avec l’isolant rigide et le plywood. Si tout est correct, on enlève tout et on le met de côté pour plus tard.
  10. Nettoyer à nouveau le plancher de tout débris.
  11. Dérouler le rouleau de Ayr-foil de 48″ sur le plancher et découper toutes les cavités. Rouler le Ayr-foil.
  12. Bien nettoyer le plancher avec un mélange d’eau et de vinaigre.
  13. Coller le Ayr-foil dans les cavités du plancher à l’aide de la colle 3M77.
  14. Coller l’isolant rigide sur le plancher à l’aide de la colle 3M77.
  15. Mettre du duck tape rouge sur les joints d’isolant rigide.
  16. Pour le plywood, nous avons essayé de la coller avec la colle 3M77 mais cela n’était pas suffisant. Nous avons donc collé le plywood avec la colle LP300.
  17. Mettre du poids au maximum sur le plancher et les joints.
  18. Installer un ruban à peinturer sur le tour du plancher sur l’acier pour facilité l’enlèvement du surplus de mousse isolante. Mettre de la mousse isolante sur le tour. Lorsqu’elle est bien séché, couper l’excédent pour une belle finition.
  19. Mettre du Duck tape rouge sur les joints du plancher.
  20. Nous allons attendre avec de faire la finition du plancher avec le recouvrement final pour éviter de le salir et l’endommager. Nous verrons cette étape ultérieurement.

Durée totale pour réaliser ce projet : 12h30 (une seule personne)

Coût total pour ce projet : environ 300$ CND (avant taxes)

Réflexion
Il faut être très patient pour faire le découpage de cavités du plancher. Nous croyons avoir la bonne isolation pour notre plancher. Nous verrons l’efficacité de notre isolation lorsque la température se refroidira. À suivre…

Sherpa4Aventure