Les monts du Lac à l’Empêche et Du Four se trouve dans la ZEC des Martres au kilomètre 27 de la route 381 dans Charlevoix. Pour vous situer, cette ZEC est à environ 5 kilomètres au nord de l’accueil du Mont-du-Lac-des-Cygnes de la SEPAQ des Grands-Jardins.

Lac à L’Écluse

Arrivé à l’accueil, vous devez vous enregistrer et payer les frais d’accès de 11,25$ par véhicule. Vous pouvez vous procurer une carte des sentiers moyennant des frais additionnels pour la carte des sentiers.

Par la suite, vous devez emprunter, avec votre véhicule, un chemin de terre pour arriver au bout du Lac à l’Écluse où se trouve le stationnement pour les chalets. Le trajet est d’environ 4 kilomètres ce qui vous prendra plus ou moins de temps en fonction de votre type de véhicule. Le stationnement est au bout de la route. Vous ne pouvez pas le manquer. Arrivé au stationnement, vous êtes invité à laisser une contribution volontaire de 5$ pour les sentiers de Charlevoix. Cela sert à l’entretien des sentiers de la traversée de Charlevoix.

Le sentier forme une boucle qui passe par le sommet du mont du Lac à l’Empêche et par celui du mont du Four avant de revenir au stationnement. Après le mont du Lac à l’Empêche, il y a un raccourcie pour rejoindre le sentier du retour. Mais, en prenant ce raccourcie, vous manquerez toute la beauté d’atteindre le mont Du Four. Et si vous faîtes le « Défi des 5 sommets », sachez que l’affiche se retrouve au sommet du Mont Du Four. Alors, pas de raccourcie pour nous et nous attaquons le trajet en entier. Je vous le garanti, vous ne serez pas déçu.

Donc à partir du stationnement, vous devez prendre le sentier à gauche en suivant les indications pour rejoindre les trois chalets. Le départ du sentier vers les monts du Lac à l’Empêche et Du Four se trouve après le chalet de l’Écureuil juste avant le chalet Taiga. Nous avons un peu cherché le point de départ du sentier car tous les articles que nous avions lus sur ces monts avant notre départ mentionnait que le sentier débutait en arrière du chalet de l’écureuil. Mais celui-ci ne débute pas en arrière du chalet mais bien après le chalet en demeurant dans le sentier emprunté à partir du stationnement. Cette confusion vient probablement du fait que nous avons eu l’impression que le sentier menant aux chalets, à partir du stationnement, a changé de côté. (On voit clairement que les flèches ont été refaite). Bref, après quelques minutes de recherche, nous avons finalement trouvé l’entrée du sentier.

Dès que nous entamons notre randonnée, nous nous apercevons que le chasse-moustique sera notre meilleur ami pour la journée. Vive les moustiques !!

Rapidement nous atteignons un premier plateau découvert qui nous laisse entrevoir la beauté du paysage qui nous attend. Nous avons une vue sur les montagnes environnantes et sur le Lac à l’Écluse. C’est déjà magnifique et nous ne sommes qu’au début de notre randonnée. Le sentier est très étroit et rustique. Nous marchons constamment dans les arbustes. Je vous recommande le port du pantalon ou de guêtres pour cette randonnée. Nous étions en short et nous sommes revenus avec plusieurs grafignes de branches et de nombreuses piqûres, malgré le chasse-moustique, sur nos jambes.

Le sentier est très bien balisé. En forêt, celle-ci est tellement dense que nous n’avons d’autre choix que de suivre le seul sentier présent. Ce n’est pas le type d’endroit où vous pouvez vous amuser à vous éloigner du sentier si vous ne voulez pas vous prendre. De toute façon, un randonneur respectueux ne quittera jamais les sentiers balisés. Le balisage est fait par des petits carrés jaunes et verts sur les arbres. Au sommet, ce sont les Inukshuks qui nous guide vers le bon chemin à prendre. Ce n’est sûrement pas facile de s’y retrouver sur les sommets lorsque la température est brumeuse. Nous avons été chanceuses de notre côté. Même si le ciel était nuageux, le plafond était suffisamment haut pour nous laisser admirer les paysages grandioses.

Le sentier est une accumulation de plateaux dégagés et de section en forêt. Attendez-vous à faire plusieurs monter et descente dans la journée. Nous atteignons ainsi toujours des sommets de plus en plus haut pour arriver au sommet du Mont du Lac à l’Empêche. La vue est magnifique avec des montagnes à perte de vue. Nous apercevons, pas trop loin notre prochain arrêt, le mont Du Four. Nous profitons de ce sommet pour reprendre des forces.

Au sommet du mont du Lac à L’Empêche

Le sentier se poursuit toujours aussi magnifiquement. Après ce sommet, vous croiserez l’affiche indiquant le sentier de raccourcie pour retourner au stationnement. Je vous recommande fortement de poursuivre votre chemin vers le mont Du Four si vos forces et le temps le permet. Plus loin sur le sentier, nous arrivons face à une intersection. Le sentier de gauche indique « Retour » et celui de droite « point de vue ». Il y a une carte des sentiers affichés sur un arbre. Cette carte mentionne que le sentier de droite, qui est un aller-retour vers un sommet, mène au mont du Four. C’est dans cette direction que nous partons puisque le sommet du mont Du Four est notre destination finale avant le retour. Nous grimpons les parois rocheuses pour atteindre le sommet. La vue à 360 degré est époustouflante. Des montagnes à perte de vue, des lacs et le fleuve au loin. Il n’y a qu’une chose qu’on ne voit pas, c’est notre affiche du « Défi

des 5 sommets » nous indiquant que nous sommes bel et bien au sommet du Mont Du Four. Mais où est donc cette fameuse affiche… En regardant attentivement autour de nous, nous apercevons quelque chose qui ressemble à une affiche au bout d’un poteau mais sur un autre sommet un peu plus loin et un peu plus haut. Nous pouvons voir que le chemin qui mène à ce sommet part de la jonction que nous avons croisé avant de venir sur ce sommet. Nous redescendons de notre sommet par le même chemin pour nous retrouver à l’intersection et prendre la direction du sentier « Retour ». Par très loin, nous nous retrouvons devant une autre intersection qui nous permet cette fois-ci d’atteindre le sommet du mont Du Four. Nous empruntons ce sentier vers notre destination ultime.

Au sommet du mont Du Four

Grandiose est le mot qui me vient à l’esprit lorsque j’atteins le sommet. La vue est magnifique. N’est-il pas splendide notre terrain de jeu ? On se sent à la fois petit et grand face à l’immensité du paysage. Je resterai sur ce sommet pendant des heures à admirer le paysage. Mais, le temps passe et nous avons encore un bon nombre de kilomètre à faire pour revenir au stationnement.

Nous redescendons du mont Du Four par le même sentier. Rendu à l’intersection, il faut prendre le sentier « Retour » pour revenir jusqu’au stationnement. La descente se faisait assez bien jusqu’à ce que la pluie décide de se mettre de la partie. Le sentier, toujours très étroit, devient alors très glissant. Il faut réduire la cadence et augmenter le niveau de vigilance pour éviter les chutes.

Sur le chemin du retour, nous croisons des débris d’avion un peu partout. Dans les années 50, un pilote en difficulté se serait éjecté de son avion en vol. Il s’en serait sortie vivant mais les débris de son appareil sont toujours éparpillés au cœur de la forêt. Petit moment de réflexion, le pilote qui s’est éjecté de son avion dans cette région-là, dans les années 50, a été vraiment chanceux de s’en sortir vivant car il a sûrement dû marcher pendant des jours avant de trouver un signe de civilisation. Bref, l’important, c’est que cela se soit bien terminé pour lui.

La seule indication qui n’est vraiment pas clair sur le sentier se situe à la toute fin de la randonnée. Imaginez notre désarroi lorsque, ne sachant pas que nous arrivions à la fin de notre randonnée, il y a une affiche indiquant « fin du sentier » sur notre sentier et au bout il y a une intersection où le sentier se poursuit soit vers la gauche, soit vers la droite sans aucune autre indication. Euh… il faut prendre à gauche ou à droite… En m’avançant un peu, je vois qu’il semble y avoir quelque chose un peu plus loin sur le sentier de gauche. Nous optons pour aller de cette direction pour voir. Euréka ! nous nous retrouvons devant les affiches indiquant le point de départ du sentier. Nous avons donc terminé notre boucle des monts du Lac à l’Empêche et du Four. Nous n’avons plus qu’à suivre le sentier menant au stationnement.

Nous étions étonnés d’avoir déjà terminé notre randonné car tous les sites que nous avions vus indiquait que ce sentier faisait une boucle de 16km mais ma montre GPS, qui est toujours fiable, indiquait que nous étions à 13,8km pour le sentier au complet à partir du stationnement. Nous avons toujours suivi le sentier alors mystère …

Ce fût une randonnée magnifique. L’une des plus belles que nous avons fait jusqu’à présent. Je qualifierais le sentier de niveau intermédiaire – difficile. Les sections en forêt se font très bien et sont plus intermédiaires. Les sections des sommets rocheux sont parfois plus difficiles. Il faut s’attendre a beaucoup de montées et de descentes vers des sommets. Au total nous avons parcouru un dénivelé positif de 758 mètres. C’est un sentier qui peut être quand même long à parcourir. Je vous recommande de partir tôt et sachez que ce sentier n’est pas très achalandé. Nous avons croisé une seule personne durant toute la randonnée.

Si vous cherchez un endroit en pur forêt avec des paysages grandioses, je vous recommande la boucle des monts du Lac à l’Empêche et du Four dans la ZEC des Martes. Vous ne serez pas déçu…

Sherpa4Aventure

Zec des Martres

Défis des 5 sommets

Voir la galerie photo du Mont du Lac à l’Empêche et Du Four – (cliquer pour agrandir)

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four

Sherpa4Aventure - Mont du Lac à l'Empêche et Du Four