Le parc régional du Massif du Sud est situé dans la région de Bellechasse – Etchemins plus précisément à St-Philémon. C’est un site enchanteur pour la randonnée pédestre. En été, il est également possible d’y faire du vélo de montagne, du géocaching et de l’hébertisme. Vous pouvez y résider quelques jours en camping, refuge, yourte ou autres selon vos désirs et le type d’excursion que vous désirez faire.

Le Mont Chocolat vu du camping des Trois-fourches, site #4

De notre côté, nous avons opté pour le camping rustique. Nous étions au site #4 du camping des Trois-fourches qui est, aux yeux de plusieurs, le plus beau site de camping. Dans cette section, les sites sont accessibles après un portage d’une centaine de mètre. Des chariots sont fournis pour faciliter le transport du matériel. Tous les sites comprennent un foyer (avec grille et plateau pour cuisiner), une table de pic-nic et un emplacement bien défini pour votre tente. Tous les sites sont en milieu très boisé. Ce qui est parfait pour y installer son hamac…

Revenons à notre site #4. Ce qui fait que ce site est le plus beau, c’est que nous avons une vue sur le mont Chocolat et au bas de la falaise, situé au bout du site, le ruisseau du milieu y coule rapidement. Nous avons donc, en plus du chant des oiseaux, le doux bruissement du ruisseau en permanence dans nos oreilles. Quel bonheur !! Ce site est définitivement enchanteur. Voici ce qu’on entend du site de camping…

Les amateurs de randonnée seront bien servis au Parc régional du Massif du Sud. Il existe plusieurs sentiers tous rustiques et très bien balisés. Il y a également des parcours pour des randonnées de deux jours avec nuit en camping ou en refuge. Les sentiers sont magnifiques. Il y a quatre sommets dans ce parc soit le Mont Chocolat (717 m), le Mont du Midi (915 m), le mont St-Magloire (917 m) et la Crête des Grives (829 m). La longueur des parcours d’une journée varie entre 4 et 20 km et les sentiers sont majoritairement de niveau difficile.

Puisque nous avions déjà fait par le passé les sentiers menant au Mont Chocolat et au Mont du Midi en passant par le magnifique sentier des passerelles, nous avons opté pour le sentier menant à la Crête des Grives. Nous aurions aimé faire le sentier du Mont St-Magloire mais la longueur du parcours, environ 17km, combiné à une température très incertaine nous ont fait opter pour le sentier de la Crête des Grives un peu plus court. Ce sentier part soit de l’accueil ou du stationnement du camping des trois-fourches. Il est à noter que vous avez accès à ce stationnement même si vous ne demeurez pas au camping. Nous empruntons le sentier Beaudoin qui passe à travers le camping pour nous retrouver sur le sentier de la vieille forêt. Nous empruntons par la suite le sentier de la traverse pour atteindre le début du sentier de la Crête des Grives qui fait une boucle sur le sommet.

Lors de notre randonnée, le ciel était sombre et gris. Durant la première moitié du parcours, nous avons eu droit à quelques gouttes de pluie ici et là parfois provenant des nuages d’autres fois de la cime des arbres balayée par le vent. La végétation dans ces sentiers est abondante et la veille forêt porte bien son nom. Les arbres sont immenses. Une fois arrivé sur le sentier de la Crête des Grives, la paysage change de façon étonnante. Les arbres sont très hauts avec du feuillage seulement à la cime laissant le bas complètement dégagé sans aucune végétation. On ne voit que des troncs d’arbre. Puisque la journée était grise, nous sommes arrivés au sommet dans les nuages. Impossible de pouvoir admirer le paysage. Ce sera pour une autre fois… Avis aux intéressés, il y a une table de pic-nic au sommet pour casser la croute. Comment ont-ils fait pour l’apporter jusque-là ? Mystère…N’oubliez pas qu’au sommet, vous n’êtes pas à l’abri du vent ni des intempéries.

Le sentier de la Crêtes des grives

Puisque le vent s’est levé sérieusement et que la pluie semble vouloir s’inviter sérieusement à faire partie de notre randonnée, nous ne nous attardons pas au sommet et débutons notre descente. En effet, la pluie s’en mêle et on se fait littéralement arrosé par la pluie intense. Le sentier déjà boueux au départ devient extrêmement glissant et la randonnée évolue de difficile à extrême. Malgré notre grande vigilance, nous sommes quittes pour quelques chutes et glissades. Inutile de vous préciser que nos bottes et pantalons sont couverts de boue. Par chance, la pluie cesse environ deux kilomètres avant la fin du parcours et nous avons même droit à une percée de soleil donnant l’impression de nous narguer. Dans ces conditions, nous avons pris 4h40 pour faire cette randonnée de 10,75km (départ du camping). La randonnée fût tout de même magnifique. Personnellement, la pluie ne me dérange pas. Au contraire, je préfère marcher sous la pluie qu’être entouré de maringouins, mouches noires ou tout autre spécimen du genre capable de nous faire perdre patience malgré la zénitude de la nature.

Ah oui, j’oubliais. Nous n’avons croisé aucun autre randonneur durant toute la journée. Ce parc est, selon moi, encore méconnu et peu fréquenté. Surtout pour les sentiers plus éloignés et moins connu que le Mont Chocolat et le Mont du Midi. C’est encore un secret bien gardé !

Je termine en vous montrant une photo avant-après du ruisseau du midi situé au bas de la falaise de notre site de camping. La photo « avant » a été prise à notre arrivé le vendredi matin. La photo « après » a été prise le lendemain matin. Cela démontre à quel point il est tombé beaucoup de pluie durant notre randonnée du vendredi et durant la nuit. Merci à notre superbe tente MSR qui nous a gardé au sec !

Le ruisseau du Milieu (vue du site de camping #4) – Avant la pluie…

Le ruisseau du Milieu (vue du camping site #4) – Après la pluie …

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes amateurs de camping et/ou de randonnée, je vous invite à découvrir le magnifique Parc régionale du Massif du Sud.

Sherpa4Aventure

http://massifdusud.com/