Nous avons souvent entendu l’expression « la vie est un long fleuve tranquille ». Mais d’où vient cette expression ? Je crois qu’elle vient d’une personne qui avait trouvé son fleuve, le fleuve de sa vie… Ce fleuve qui lui apportait calme et sérénité dans tout son être. Ce fleuve qui lui apportait la paix d’esprit.
La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Elle est parfois parsemée d’embûches. Des rapides d’intensité faible à élevé, des contre-courants, des eaux stagnantes, des tempêtes et des sections à sec peuvent parsemer notre chemin. Peu importe les embûches rencontrées, il est primordiale, selon moi, de reconnaître si nous voguons sur notre fleuve ou sur celui d’une autre personne. Les embûches seront toujours de plus en plus grosses et de plus en plus difficile si nous ne sommes pas dans notre fleuve.

Pendant de nombreuses années, j’ai vogué dans ma vie sur un fleuve qui n’était pas le mien. Tranquillement, au fil du temps, j’avais emprunté, sans trop m’en rendre compte, un ruisseau ou une rivière qui m’a fait dévier de mon fleuve pour me faire suivre un chemin qui n’était pas le mien. Cela m’a pris plusieurs années pour m’apercevoir que j’étais désorienté et que je me retrouvais dans le mauvais fleuve. Malgré cette prise de conscience, cela m’a tout de même pris un bon moment avant de me décider à cherche ce fleuve qui est mien. La peur du changement nous fait souvent rester dans un inconfort au lieu de nous pousser à améliorer notre sort. Le travail pour retrouver mon fleuve a été et est encore aujourd’hui ardu. Ayant dévié de mon fleuve il y fort longtemps, il était impossible de rebrousser chemin. Il me fallait trouver un nouveau chemin pour atteindre mon fleuve et ainsi avoir une vie tranquille sur celui-ci.

La recherche de mon fleuve m’amène à une quête de mon moi intérieur. C’est quête me permettra de connaître qui je suis vraiment et de laisser s’exprimer tout ce qu’il y a en moi. Cette quête passe par la spiritualité, la méditation, le yoga, la randonnée, le plein air, la course, la photographie et les voyages. Bref, cette quête passe par tout ce qui me passionne et par toutes les actions vertueuses que je pose.
Je ne sais pas encore précisément où cette quête va me mener pour trouver mon fleuve tranquille. Un désir intense de vivre selon mes valeurs, mes convictions et mes passions m’habite. Un désir intense de vivre dans la simplicité et de découvrir le monde se dessine tranquillement à l’horizon…

C’est une quête à suivre!

Namasté